📱 6 Octobre - grande manifestation unitaire à Paris - 🚌 inscription dans les bus

non a la PMA , non a la GPA, manifestation , la amine pour tous , AFC, association familiale catholique

Dimanche 6 Octobre grande manifestation unitaire Ă  Paris

Le 6 Octobre aura lieu une grande manifestation unitaire Ă  Paris pour marquer nos inquiĂ©tudes et notre opposition Ă  la rĂ©vision de loi bioĂ©thique (ni bio, ni Ă©thique) et l'ouverture de la PMA au femme seul.
Pour la premiĂšre fois mĂȘme l’AcadĂ©mie de mĂ©decine Ă©met des rĂ©serves sur le projet de loi de bioĂ©thique et considĂšre qu'il s'agit « une rupture anthropologique majeure» qui n’est« pas sans risques » pour l'enfant, son « dĂ©veloppement psychologique »et son « Ă©panouissement ».
Le processus lĂ©gislatif a dĂ©butĂ©, il est prĂ©vu pour durer jusqu'Ă  l'Ă©tĂ© 2020. Rien n’est jouĂ© et l’Histoire n’est pas Ă©crite d’avance. (vous trouverez tous les dĂ©tails dans le communiquĂ© de presse ci-dessous).

Pour aller Ă  Paris 3 solutions s'offrent Ă  vous :

1 ===> RĂ©server une place dans un bus
Pour s'inscrire dans le bus au départ de Caen, vous pouvez :
- Soit en ligne via le site

- Soit, pour ceux qui ne souhaitent pas payer en ligne, inscription par courrier Ă  AFC Caen - 15 rue de BrocĂ©liande 14000 Caen.
·ChĂšque Ă  l'ordre de "AFC Caen".
·Merci de prĂ©ciser, nom, prĂ©nom, email, numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone portable et date de naissance de chaque participant
Tarifs A/R : 20€ pour les adultes - 5€ pour les enfants

2 ===> Proposer ou s'inscrire dans un co-voiturage :

===> Y aller par vos propres moyens
Rdv Ă  13h Place Edmond Rostand, Paris 6 (SĂ©nat)

--> N'attendez pas pour VOUS inscrire
--> Diffuser largement ces informations autour de vous


DÉBUT DU PROCESSUS LÉGISLATIF,PRÉVU POUR DURER JUSQU’À L’ÉTÉ 2020

MONTÉE EN PUISSANCE DEL’OPPOSITION À LA PMA SANS PÈRE

Le gouvernement et la majoritĂ© s’enferment un peu plus chaque jour dans le mĂ©pris. Les Français, eux, ne sont pas dupes et la mobilisation du 6 octobre Ă  Paris prend de l’ampleur.
Actuellement en sĂ©ance publique Ă  l’AssemblĂ©e nationale, le projet de loi bioĂ©thique est au tout dĂ©but d’un long parcours Ă  l’issue encore incertaine. Si certains se gargarisent sur les rĂ©seaux sociaux de l’adoption de l’article 1er, cela ne prĂ©juge en rien de l’issue du processus lĂ©gislatif. Le gouvernement ne prĂ©voit pas d’adoption dĂ©finitive avant l’Ă©tĂ© 2020, c’est-Ă -dire aprĂšs les Ă©lections municipales qui s’annoncent par ailleurs compliquĂ©es pour la majoritĂ©. L’opposition parlementaire se fait entendre de plus en plus malgrĂ© l’attitude du PrĂ©sident de l’AssemblĂ©e nationale, Richard Ferrand. Ce dernier n’a mĂȘme pas daignĂ© vĂ©rifier les votes lors d’un scrutin litigieux sur un amendement, provoquant une vive et lĂ©gitime indignation dans l’hĂ©micycle et dans l’opinion publique. Loin d’un « dĂ©bat serein et apaisĂ© », cela traduit l’Ă©tat d’esprit d’une majoritĂ© enfermĂ©e dans ses certitudes et manifestement incapable d’accepter l’idĂ©e mĂȘme d’un Ă©change. DĂ©jĂ  vue des centaines de milliers de fois, la diffusion massive de cette sĂ©quence vidĂ©o confirme que les Français ne sont pas dupes, en particulier lorsqu’il s’agit de la dĂ©fense des droits de l’enfant et de la protection de la famille et de la filiation.
« A l’Ă©vidence, rien n’est jouĂ© et l’Histoire n’est pas Ă©crite d’avance. La mobilisation est partie pour durer pendant de longs mois si le gouvernement persiste Ă  s’entĂȘter » souligne Ludovine de La RochĂšre, PrĂ©sidente de La Manif Pour Tous. « Jour aprĂšs jour, l’opposition des Français, de la sociĂ©tĂ© civile, des associations, mais aussi des professionnels de l’enfance, de la santĂ© trouve un Ă©cho grandissant dans le dĂ©bat parlementaire oĂč des dĂ©putĂ©s de toutes tendances politiques soulĂšvent les consĂ©quences dramatiques de ce texte. Pour le moment, le gouvernement continue de faire la sourde oreille et de jouer le jusqu’au boutisme. Pendant ce temps, la mobilisation en vue de la manifestation unitaire du dimanche 6 octobre Ă  Paris sous le label « Marchons Enfants ! » prend de l’ampleur : sur le terrain, 2,5 millions de tracts ont d’ores et dĂ©jĂ  Ă©tĂ© distribuĂ©s ; autant d’occasions d’Ă©changer avec les Français sur l’importance et le rĂŽle du pĂšre » poursuit-elle.
A bientĂŽt
#ONLR J J J

Commentaires