📌 LA MOBILISATION CONTRE LA PMA SANS PÈRE ET LA GPA NE FAIT QUE COMMENCER !




AprĂšs la manifestation « Marchons enfants ! » contre le projet de loi bioĂ©thique de ce dimanche 6 octobre Ă  Paris 
MERCI Ă  tous ceux qui se sont mobilisĂ©s et qui ont rĂ©pondu « prĂ©sent » Ă  notre appel !

LA MOBILISATION CONTRE LA PMA SANS PÈRE ET LA GPA NE FAIT QUE COMMENCER
600.000 manifestants, venus de tous horizons, lancent avec succĂšs la mobilisation contre le projet de loi de bioĂ©thique. Plus que jamais : rien n’est jouĂ©.

Non, Madame Buzyn, l’embryon ne se rĂ©duit pas Ă  un « amas de cellule » !
Non, Madame Belloubet, nous ne voulons pas de votre « rĂ©volution de la filiation »
Non, Monsieur Touraine, les enfants ont bien droit Ă  avoir un pĂšre !"  P MoriniĂšre, prĂ©sidente des AFC
Non, il n’est pas neutre pour un enfant de ne pas avoir de pĂšre. 
Non, le dĂ©sir d’enfant, si lĂ©gitime soit-il, ne saurait justifier un droit Ă  l’enfant.


Et oui, la condition humaine est belle, avec ses Ă©quilibres qui nous prĂ©cĂšdent, et elle mĂ©rite d’ĂȘtre transmise au lieu d’ĂȘtre soumise, comme nous l’avons fait pour la nature, Ă  la toute-puissance de la technique. " F-X Bellamy

Tant de français le savent au fond d’eux-mĂȘmes, sans parfois oser le dire encore dans le contexte actuel. 
Nous ne voulons pas que ce « nouveau monde » nous soit imposĂ© ! Comme beaucoup de français, nous refusons que le pays des Droits de l’Homme devienne le pays du non-droit des enfants.


Tous ensemble, avec les 22 associations rassemblées dans le mouvement Marchons Enfants, nous adressons 4 demandes solennelles au Président de la République, Emmanuel Macron.

 Nous lui demandons de :
1. Ă©tablir un moratoire sur ce projet de loi ;
2. faire aussi appliquer le « principe de prĂ©caution » Ă  la procrĂ©ation humaine ;
3. dĂ©velopper une vĂ©ritable politique de la fĂ©conditĂ© avec un grand plan de lutte contre l’infertilitĂ© ;
4. promouvoir l’abolition de la GPA et de toute marchandisation humaine dans le monde entier.

La manifestation du 6 octobre est un succĂšs : Nous sommes prĂȘts Ă  manifester Ă  nouveau les 1erdĂ©cembre19 janvier,8 mars,17 mai et 14 juin si le projet de loi bioĂ©thique n’est pas revu. Nous confirmerons ces dates en fonction de l’attitude du gouvernement.

ONLR !

Commentaires